HÉNALLUX s'associe avec les Luxembourgeois LUXTRUST et MC3D

Odoo • Image et Texte

LUXTRUST, la Haute École wallonne HÉNALLUX, et MC3D, associent leurs compétences pour le développement de solutions digitales pour et à partir de la Wallonie, afin de relever les défis pratiques de la digitalisation des institutions publiques et des industries. 

En présence du Ministre Willy Borsus (Vice-Président de la Wallonie, Ministre de l'Économie, de la Recherche et de l'Innovation et du Numérique), la Haute École de Namur-Liège-Luxembourg Hénallux et les sociétés luxembourgeoises LuxTrust et MC3D ont décidé d’unir, le mardi 6 octobre à Marche-en-Famenne, leurs compétences respectives et leurs complémentarités en vue de faciliter et de développer les échanges dans les domaines de la Recherche, de l’Innovation et du Développement appliqués. Ils souhaitent ainsi resserrer les liens de coopération entre les secteurs industriels et académiques.

Une convention entre les trois acteurs : une vision digitale !

Les partenaires ont formalisé cet engagement en signant une convention pour faciliter et intensifier la mise en œuvre pratique et efficace de nouvelles technologies faisant notamment appel aux solutions de confiance et de d’identité numérique de LuxTrust.

Le centre principal de l’activité wallonne sera situé au Centre FoRS de l’Hénallux qui a pour vocation de promouvoir la formation continue, la recherche appliquée et le développement d’applications informatiques.

LuxTrust, expert dans la transformation digitale des organisations et leader des services de confiance numérique en Europe mettra à contribution son expertise et ses solutions digitales certifiées, lesquelles sont déjà intensivement déployées au Luxembourg et à l’international, principalement via sa Plateforme de Signature Electronique COSI. Pour consolider son expansion, la société visera le recrutement d’étudiants formés à l’Hénallux.

MC3D est l’initiateur du partenariat. Il s’est investi dans les technologies nouvelles et singulièrement dans l’industrie chimique à haut risque dans le cadre des directives européennes SEVESO. MC3D apporte ainsi une expertise d’ingénierie spécialisée dans les problématiques industrielles.

Des applications concrètes

Les sujets d’études, recherches et développement d’applications seront concrets et variés. Ils porteront notamment sur la numérisation des flux documentaires papier dans les institutions wallonnes et les entreprises, grâce principalement à la signature électronique à valeur légale probante de LuxTrust. Des applications plus spécialisées seront également adressées, par exemple pour la digitalisation et la sécurisation de relevés de teneurs en produits influençant le climat sur des sites industriels, ou encore en matière de communications et d’échanges de données en cas de crise.  Hénnalux aura en charge le développement de tous les interfaces et logiciels servant les organisations et les utilisateurs, dans chacun de ces cas.

L’étendue du domaine d’application des algorithmes, interfaces et autres processus basés sur les données récoltées ainsi que la numérisation des processus est illimitée. L’imagination, les technologies et les compétences humaines ne demandent qu’à s’exprimer pour le bien-être de et la sécurité de tous. Assurer la confiance numérique et la facilité d’exploitation des solutions digitales mises en place, est la mission que se sont fixés LUXTRUST, la Haute École wallonne HENALLUX, et MC3D.

                                                                                                                                                                                                              Communiqué de presse




Partagez sur les réseaux sociaux